26 novembre 2021

4 mins de lecture

À Suresnes, le chantier de l'ancien siège d'Airbus prend son envol

Acquis par Vilogia en 2019, l’ancien siège du Groupe Airbus à Suresnes est en train de devenir un bâtiment multi-usage qui accueillera une résidence étudiante de 270 logements, des commerces, des services et des entrepôts de stockage. Réalisés en conception-réalisation par un groupement piloté par Bouygues Bâtiment Ile-de-France Habitat Social, les travaux mettent l’accent sur l’économie circulaire avec 85% du volume des matériaux recyclés ou réemployés.

Siège Airbus - Suresnes

Un site emblématique de l'aéronautique française

Après avoir abrité les usines Blériot Aéronautique puis le siège d’Airbus jusqu’en 2018, le site du quai Marcel Dassault à Suresnes est en passe de devenir une résidence étudiante de 270 logements. L’ancien siège est réparti sur 2 bâtiments SU1 et SU2. Vilogia a acquis l’ensemble SU1 en juillet 2019. Celuici est contigu au nouveau Campus Grand Paris de l’école de commerce SKEMA (SU2).

Les deux bâtiments constituaient jusqu’en 2018 l’un des pôles les plus importants d’Airbus en Ile-de-France. Le bâtiment SU1 était le navire amiral de l’ensemble immobilier et accueillait un important pôle de recherche.

Transformer des bureaux en logements pour étudiants

En créant une résidence de 270 logements, financés notamment par des Prêts Locatifs Sociaux (PLS), Vilogia fournit une offre de logements abordables en petite couronne et s’engage contre la pénurie de logements étudiants en Ile-de-France.

Gérés par l’association ARPEJ, ces logements seront intégralement équipés. Des espaces collectifs et un espace de co-working sera aménagé. Outre les 173 logements T1 et les 53 T1 bis, 45 logements « grappes » permettront aux étudiants de disposer d’un espace individuel autonome (comprenant sanitaires et kitchenettes) mais aussi de partager un salon et une cuisine avec d’autres étudiants.

Perspective des futurs locaux de Suresnes

Valoriser l'ensemble du potentiel du site pour assurer l'équilibre économique de l'opération

Comme la plupart des opérations de ce type, la requalification du siège d’Airbus présente un prix d’acquisition du foncier important et un surcoût-travaux par rapport à une opération de construction neuve (adaptation du bâtiment au changement de normes d’accessibilité, d’incendie, création d’une nouvelle façade adaptée au gros œuvre existant, respect des nouvelles normes thermiques…). Il a donc fallu trouver des solutions originales pour assurer l’équilibre de l’opération.

L’existence de deux niveaux de sous-sols (R-1 et R-2 – 6400 m² au global), en plein cœur de l’agglomération francilienne, a ainsi été identifiée comme une opportunité pour la « logistique du dernier kilomètre ». Un hub d’activité à destination des entreprises et des particuliers y sera créé en partenariat avec un opérateur.

Plus classiquement, les 50 places de stationnement du R-3 non dédiées à la résidence étudiante seront valorisées grâce à un partenariat avec une société spécialisée, ouvrant le site sur le quartier et le rendant accessible aux riverains.

Enfin, un travail fin d’optimisation des surfaces a été mené tout au long de la phase conception. Ce travail a été réalisé en concertation avec la maîtrise d’œuvre, et plus généralement l’ensemble du groupement de conception-réalisation. Il conduira à la création de 1900 m² de surfaces commerciales complémentaires.

Une démarche d'excellence environnementale

L’opération s’inscrit dans les objectifs environnementaux de Vilogia. En privilégiant la transformation de l’existant, Vilogia permet de réaliser une économie de 1 700 tonnes de CO2 par rapport à une opération de démolition/reconstruction classique. Les objectifs en termes de performance énergétique sont ambitieux : les logements seront labellisés NF Habitat HQE – QUALITEL (intégrant notamment la RT 2012 améliorée de 10%), malgré les contraintes que représentent une construction existante dans les bilans thermiques.

La biodiversité n’est pas en reste, puisqu’un travail sera mené avec un paysagiste pour la création d’espaces verts en rez-de-chaussée et en terrasse.

Enfin, les matériaux et produits présents in situ seront prioritairement réutilisés dans des filières de l’économie circulaire. A défaut de filière, les autres produits et matériaux seront recyclés. Plus de 85% des matériaux seront ainsi réemployés ou recyclés.

Pattern3 Economie circulaire, quelques exemples de réemploi des matériaux :

- Don du mobilier des anciens bureaux à des associations de la ville

- 1000 m² de pierre de façades récupérées sur site, et réemployées dans le nouveau projet

- 150 mètres de linaire de cloisons vitrées réemployées dans un centre de formation

- 1 000 m² de faux plafonds réemployés

- 110 stores réemployés

- 1300 m² de faux planchers techniques.

Pattern4 Vilogia et le logement étudiant en Ile-de-France

Selon l’Institut Paris Région, l’Ile-de-France dispose de 89 000 places en logements étudiants dont 57% dans le parc social pour plus de 700 000 étudiants soit 12 places pour 100 étudiants. Les logements étudiants Vilogia sont commercialisés sous la marque StuDOM®. Vilogia en compte plus de 1300 en Ile-de-France et près de 800 sont d’ores et déjà en projet.

Portrait d'Adrien Patoux

Adrien PATOUX

Attaché de presse

03 59 35 50 30 Contacter par mail

Maxence Challut

Maxence CHALLUT

Attaché de presse

06 40 78 86 19 Contacter par mail