11 mai 2022

2 mins de lecture

Signature du marché pour la rénovation EnergieSprong de 207 logements à Hem

Vendredi 06 mai 2022, Vilogia signait avec ses partenaires le marché de conception-réalisation pour la réhabilitation de 207 maisons à Hem sur la base de la méthode EnergieSprong. Une opération symbolique pour Vilogia puisque ce chantier aura lieu dans le quartier où, il y a 5 ans, le bailleur lançait la première opération EnergieSprong en France.

Signature de marché - 207 maisons EnergieSprong à Hem

Signature au siège de Vilogia

La signature du marché a réuni Philippe Rémignon, Président du Directoire de Vilogia S.A., Jeremy Renaut, Président du Directoire de Septalia, Francis Vercamer, Maire de Hem, José Liotet, Président de Bouygues Bâtiment Nord-Est, Simon Delloue, Gérant de Atelier MA, Benoit Petit, Président de NORTEC Ingénierie.

L’opération concerne 207 logements répartis sur les communes de Hem, Roubaix et de Croix. Ces logements sont répartis en 4 groupes de maisons individuelles « en bandes » et se situent dans un périmètre géographique restreint, rue de Beaumont, Raverdi, Aviateur et Védrine. Comme pour les autres projets EnergieSprong, les travaux transformeront massivement ces logements énergivores en logements E=0.

Installation d'un panneau EnergieSprong sur la façade d'une maison

EnergieSprong, qu'est-ce que c'est ?

Initiée aux Pays-Bas, la démarche EnergieSprong («saut énergétique » en hollandais), vise à opérer un changement d’échelle en matière de rénovation énergétique des logements. Il s’agit de transformer massivement des logements énergivores en logements qui produisent autant d’énergie qu’ils n’en consomment.

Pour y parvenir, le process de réhabilitation est industrialisé. Après un scan 3D du bâtiment, une façade est fabriquée en usine. Elle sert de « manteau thermique » au logement et permet d’en réduire de 60% les besoins énergétiques.

Parallèlement, les menuiseries sont équipées de doubles ou triples vitrages (doubles vitrages dans le cas présent) et une ventilation double-flux assure le renouvellement de l’air, tout en récupérant la chaleur de l’air extrait du logement. La production d’eau chaude sanitaire est assurée par une pompe à chaleur et des panneaux photovoltaïques installés en toiture couvrent l’intégralité de la consommation énergétique du bâtiment.

Au terme de la réhabilitation, l’étiquette de performance énergétique passe de E, F ou G à A, ce qui signifie pour les locataires une nette amélioration du confort et des économies substantielles.

Pattern5 EnergieSprong : un outil pour éradiquer les logements énergivores

La loi « énergie-climat » de 2019 fixe un calendrier ambitieux en matière de performance thermique du parc immobilier. Les logements étiquetés E, F et G seront interdits à la location respectivement en 2025, 2028 et 2034. Même si le parc social s’en sort mieux que le parc privé (25% de logements concernés contre 44%), la rénovation thermique des logements représente un enjeu immédiat pour le monde HLM.

Portrait d'Adrien Patoux

Adrien PATOUX

Attaché de presse

03 59 35 50 30 Contacter par mail