15 mai 2019

6 mins de lecture

EnergieSprong : de l’inauguration à la massification !

Le 22 février dernier, le premier pilote EnergieSprong voyait le jour en France, via la pose de sa première façade à Hem, dans le Nord, sous les objectifs des journalistes et institutionnels. Aujourd’hui, place à l’inauguration officielle.

Initiée aux Pays-Bas, la démarche EnergieSprong, « saut énergétique », a trouvé son chemin en France par Vilogia en 2018. Après l’inauguration officielle des 10 premières maisons à Hem ce mercredi 15 mai, le procédé doit à présent connaître un nouveau tournant, via la pose de ces façades sur 160 maisons.

Aujourd’hui, l’inauguration des 10 maisons de Hem…

Procédé innovant, EnergieSprong apporte un confort et une qualité de vie au locataire, anticipant même la réglementation de demain en matière de consommation d’énergie. En quelques semaines, une maison énergivore se transforme en maison E=0, qui produit autant d’énergie qu’elle en consomme. Résultat, « je n’ai plus de facture de gaz », explique madame Hotille, locataire du 52 rue Védrines à Hem, l’un des 10 prototypes de la première expérimentation du procédé, « je n’ai plus qu’une facture d’électricité ». En matière de consommation et de facture, il faudra attendre l’issue de la première année d’expérimentation pour en tirer des résultats chiffrés. Ceux-ci dépendront essentiellement de l’usage que font les locataires de leur nouveau logement. Afin d’en optimiser les effets, Agnieszka Bogucka, Cheffe de Projets Européens, a accompagné les locataires avant, pendant, et après la rénovation de leur logement. « On a aussi eu droit à des ateliers avec Leroy Merlin », ajoute Mme Hotille.

Véritable rupture avec les produits existants, le procédé EnergieSprong permet aux bailleurs sociaux une gestion pérenne des produits réhabilités en ce sens, par une anticipation de la réglementation de demain, et une garantie de performance sur 25 ans. La mise en place du procédé interpelle l’ensemble du monde de la construction et challenge sa capacité d’innovation ainsi que sa culture de la conception par l’intégration de nouveaux outils numériques et la fabrication industrielle.

… Et demain, 160 maisons énergie 0 à Wattrelos !

Des 10 maisons de Hem, au 160 de Wattrelos, Vilogia s’engage dans la poursuite de la démarche EnergieSprong au sein de son parc. « Il s’agit d’un projet de réhabilitation thermique, conformément à la charte EnergieSprong* », explique Valentin Breton, Responsable Equipe Programmes. Comme pour les premiers prototypes, « les façades et interventions techniques sont industrialisées », poursuit Valentin Breton, « le confort du logement est amélioré grâce à un changement des équipements de cuisine et sanitaires, la reprise de certains sols, le changement de VMC… ». L’ordre de service conception réalisation exploitation maintenance (CREM) a été lancé le 1er avril, pour un OS travaux prévu en janvier 2020, sur une durée de 18 mois. Le groupement retenu pour ce projet se compose de Rabot Dutilleul Construction en mandataire, Redcat en architecte, Nortec et Symoé au bureau d’étude technique, et Pouchain à la maintenance.

Si quelques maisons connaîtront des adaptations individuelles, comme pour Hem, la performance E=0 de la totalité des maisons de Wattrelos, permise par une isolation optimale et une production d’énergie solaire, sera garantie pendant 25 ans par la mise en place d’un monitoring.

*En signant cette charte, Vilogia s’engage à lancer la rénovation de 500logements suivant le cahier des charges EnergieSprong, d’ici 2022.

Locataire d'EnergieSprong Hem dans sa nouvelle cuisine

Comment ça marche ?

On scanne la façade initiale, on produit la façade EnergieSprong en usine, de façon industrielle, on la pose, on ajouter des panneaux photovoltaïques en toiture et on adapte l’intérieur du logement (VMC, sanitaires, cuisine…). C’est aussi « simple » que ça ! L’objectif, au terme de l’expérimentation, serait d’atteindre 3 semaines de chantier pour l’ensemble des travaux à réaliser, sans que les locataires n’aient à quitter leur logement. Ci-contre, la photo de la cuisine rénovée.

Si c’était à refaire, je le referais sans hésiter !

L'expérience locataire

Une ventilation double flux ainsi qu’un triple vitrage assurent une qualité d’air optimale et un environnement ni trop chaud, ni trop froid toute l’année. Madame Hotille en témoigne : « En été il fait frais, et en hiver il fait bon. Avant, en hiver, je me baladais avec mon plaid. Je l’avais lavé en prévision, et je n’ai même pas eu à m’en servir une seule fois cet hiver ». « Les travaux étaient impressionnants », confie-t-elle, « mais si c’était à refaire, je le referais sans hésiter, et je le conseille à toutes les personnes à qui on propose cette démarche ! » Conquise, la mère de famille continue aujourd’hui les travaux chez elle afin de s’approprier son nouveau logement.

Et la suite ?

Une dynamique à exploiter !

Ces projets démonstrateurs sont les premiers signes d’une démarche de grande ampleur en France. L’intérêt manifesté par de nombreux acteurs de la filière confirme l’émergence d’une dynamique à l’échelle nationale et la maturité des acteurs du secteur pour s’engager dans la massification de la rénovation énergétique. « Néanmoins, tout n’est pas réglé et la dynamique doit continuer à être accompagnée », explique Fabien Lasserre, Responsable Pôle Innovation Technique chez Vilogia.

Le prix de ces rénovations énergétiques est en baisse mais l’équilibre économique ne sera atteint qu’avec l’amplification du mouvement

Il y aurait beaucoup de sens à continuer l’accompagnement de l’amorçage de la filière par des subventions décroissantes vers des projets pilotes dans chaque région française. Il a fallu près de 1000 rénovations en ce sens en 5 ans aux Pays-Bas pour réduire les coûts de 50%. La dynamique EnergieSprong France était financée par la Commission Européenne jusque début 2019, il nous faut maintenant imaginer des façons de la poursuivre pour atteindre le changement d’échelle souhaité.

L’objectif in fine : contribuer à la fois à l’atteinte des ambitions énergétiques de la France, mais aussi à la lutte contre la précarité énergétique. Des objectifs essentiels alors que le bâtiment est à l’origine de 44% de l’énergie consommée*, et que 3,5 millions de Français ont eu froid chez eux en 2017 pour des raisons de précarité énergétique**. En attendant, c’est le coup d’envoi du projet MustBe0, soutenu par Interreg NWE, visant à adapter le concept de rénovation à énergie zéro garantie EnergieSprong aux immeubles collectifs d’habitation dans l’Europe du Nord-Ouest, qui a été lancé au mois d’avril cette année. Parmi les bailleurs engagés dans cette démarche, on retrouve les français Notre Logis et Vilogia !

* Chiffres MDDE 2012

**Rapport de la Fondation Abbé Pierre « L’état du mal-logement en France en 2017 »

Portrait d'Adrien Patoux

Adrien PATOUX

Attaché de presse

03 59 35 50 30 Contacter par mail