ACTUALITÉ

Vilogia s'engage avec l'État pour développer l'accession sociale.

 

Vilogia a signé mardi 8 décembre à Paris la première convention nationale liant une ESH et l’Etat pour promouvoir l’accession sociale dans les quartiers prioritaires.

À l'issue de la table-ronde « Les nouveaux défis du Renouvellement urbain » organisée à la Maison de l’architecture en Île-de-France, Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Pierre Guillon, Président de Vilogia S.A et Philippe Rémignon, Directeur général de Vilogia S.A , ont paraphé ce document en présence de Jean-Louis Dumont, Président de l’USH et de François Pupponi, Président de l’ANRU.

La 3e ESH de France s’engage à produire 2 000 logements en accession sociale d’ici 2026 dans les nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville et dans la bande des 300 mètres alentours. Pour parvenir à cet objectif, Vilogia mobilisera les différents dispositifs à sa disposition notamment en production neuve et en vente de patrimoine.

Cette offre s’adresse aux ménages primo-accédants dont les revenus se situent dans l’effet de seuil des emprunts bancaires. Leur acquisition sera facilitée par un taux de TVA réduit de 5,5% dans ces quartiers mais aussi, grâce à l’engagement de Vilogia, par des mesures de sécurisation et par des coûts de syndic plafonnés dans les copropriétés nouvellement créées.

Avec ces mesures, Vilogia renforce son action en faveur de l’accession sociale à la propriété, maillon essentiel du parcours résidentiel que Vilogia propose aux salariés modestes dans les zones tendues. En 2014, près de 200 logements neufs en accession aidée ont été livrés par Vilogia et plus de 250 familles sont devenues propriétaires de leur logement au sein de notre patrimoine.

 

Consultez l'article "Accession sociale à la propriété : première convention signée entre l'État et une entreprise sociale pour l'habitat" du Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, en cliquant ICI.
 
Consultez le communiqué de presse "2 000 accessions sociales en 10 ans dans les quartiers prioritaires" en cliquant ICI.